Unboxing du drone Tello !!!

Déballage du drone Tello de chez DJI :

J’ai reçu en test il y a quelques jours le nouveau drone Tello de chez DJI. Cela faisait un moment que je lorgnais dessus. cette fois-ci, c’est bon, il est chez moi !!!

A l’ouverture du paquet postal, j’ai découvert :

 

 

 

 

 

 

En plus du drone, un dongle wifi, pratique pour se connecter d’un pc non équipé et utiliser Scratch. Bien, ouvrons l’emballage :

Donc, pour résumer, on trouve un drone, un guide de démarrage rapide, une batterie, 4 hélices de rechange, et une clef de démontage pour hélice.

Le drone en lui même, ressemble à ça :

Y’a plus qu’à :

Après une charge de la batterie bien trop longue (1h30) tant je frétillais à l’idée de l’essai,  il a fallu installer l’app sur mon “Itruc “. Enfin le moment tant attendu arriva !!!! On met donc sous tension le drone, il crée un point d’accès wifi “Tello-xxx”. Connectez-vous dessus. Attention, il se peut cependant qu’il vous faille faire une m.a.j. du firmeware à la première utilisation. Dans ce cas là, suivez la procédure décrite dans le mode d’emploi. C’est super simple.

L’interface principale de pilotage ressemble à ça :

1-Décollage/atterrissage ; 2-Accès aux différents modes de vol ; 3-Réglages ; 4-Niveau de charge ; 5-Etat de la connexion wifi ; 6-Etat de la connexion bluetooth ; 7-Vitesse et Hauteur de vol ; 8-voir les photos/vidéos, basculer mode photos/vidéos, déclencher l’enregistrement.
9 et 10-Joysticks de vols.

 

 

 

 

C’est très facile d’accès, en moins de 5 minutes et je suis large, on a l’impression d’être le roi des airs. Faites attention cependant au vent, ce drone ne pèse que 85g … L’autonomie de fonctionnement annoncée est de 13 minutes ce qui correcte pour un drone de cette catégorie. A cet instant je regrette juste le temps de recharge qui est pour moi trop long. La distance de vol est de 100 m.

Bilan :

En fonctionnement, le drone se comporte bien et, sa stabilité est très correcte en vol  stationnaire. Même dehors, il supporte une petite brise. Ensuite, les différents modes de vols sont rigolos. Par contre, l’absence d’emplacement carte sd qui m’avait “perturbé” au début n’est plus un problème. le transfert des photos/vidéos s’effectue d’un clic.

Par contre, j’ai essayé ce drone sur différents téléphones et tablettes androïd avec des fortunes diverses. Entre une impossibilité de connexion au drone, celle de ne pas pouvoir prendre des photos ou des déconnexions sauvages. Il convient donc de vérifier la compatibilité sur le site du constructeur afin d’éviter les mauvaises surprises.
A l’heure où j’écris ce billet, j’observe un bon fonctionnement sur un Ipad, galaxy tab A 2016. Par contre, mon drone d’essai refuse de se connecter sur mon telephone BQ aquaris x5 et, le fonctionnement est partiel sur un tel Xiaomi redmi 5. Voilà pour l’instant.

Une très bonne surprise, tout de même, que ce drone. Il va falloir que je le teste avec Scratch maintenant.

Vous pouvez trouver ce drone ici au prix de 89€ H.T.

Merci à 

pour m’avoir permis ce test.

Print Friendly, PDF & Email

9.4

Prise en main

9.0/10

Portée

9.5/10

Autonomie

10.0/10

Accessoires

9.0/10

Prix

9.5/10

Pros

  • simple d'emploi
  • résistant
  • prix
  • scratch
  • stabilité

Cons

  • autonomie
  • temps de charge
  • Une manipulation peut être nécessaire pour un bon fonctionnement sous android

Laisser un commentaire

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.