A la découverte du Codey Rocky de chez Makeblock

J’ai eu la chance de tester, si ce n’est en avant première, un peu en avance le nouveau robot d’apprentissage du code de chez Makeblock : Le Codey Rocky.

1 – Déballage du Codey Rocky :

Comme d’habitude chez Makeblock, le packaging est soigné. En plus du Codey Rocky, j’ai demander à tester la clef Bluetooth, ça évite un fil.

Ce petit robot est fait constitué de 2 parties : Le Codey et le Rocky. La “bouille” de cet objet est plutôt rigolote, il n’y a pas d’angle saillant et le plastique constituant la coque a l’air de bonne qualité. Comparé au mBot, c’est le grand écart, fini le châssis en aluminium : Un choc culturel !!!
Au premier abord, je me demande si ce robot ne trouverait pas sa place en cycle 3 : A voir dans la suite de mes tests.
Le Codey est le contrôleur détachable : C’est lui qu’on programme. Le Rocky est une sorte de porteur mobile embarquant des capteurs et des moteurs/chenilles. De là à faire une analogie avec Goldorak et sa soucoupe …

La liaison entre le Codey et le Rocky est magnétique et de bonne facture.

Le Codey embarque ces fonctions :

Le Rocky, quand à lui, embarque un capteur de distance IR, un capteur de couleurs, et un capteur de niveau de gris.

Tout ceci se programme à l’aide de mBlock 5 qui est pour l’instant en version Béta.

J’ai donc commencé à “jouer” avec. Pratique : Des programmes exemples sont fournis. Cela permet une prise en main rapide de ce petit robot. Mes premières impressions sont plutôt bonnes, même si j’ai quelques critiques à faire. Mais tout ceci fera l’objet d’un prochain article.

 

Print Friendly, PDF & Email

1 commentaire sur “A la découverte du Codey Rocky de chez Makeblock”

  1. Ping : Makeblock neuron : Unboxing de l' INVENTOR KIT !!! - Larajtekno

Laisser un commentaire

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.