IFTTT : C’est quoi ce truc ??

IFTTT permet d’automatiser facilement des tâches courantes et de faire dialoguer ensemble des services web et des objets connectés qui ne parlent par forcément la même langue.

Qui n’a pas souhaité pouvoir automatiser certaines tâches de la vie quotidienne, que ce soit sur son ordinateur, sur son smartphone ou sur sa tablette ? C’est ce que permet IFTTT (If This Then That : Si Ceci Alors Cela), un site Web pour créer gratuitement des petits automatismes très simples sous la forme « S’il se passe un évènement A, alors faire une action B ». Simples à créer, ces petits programmes appelés « recettes » (recipes en anglais) peuvent s’appliquer à des services Web (citons entre autres Dropbox, Gmail, Twitter, Facebook, Instagram, Tumblr), des applications mobiles et même des objets connectés. Par exemple, il est possible de poster automatiquement ses nouvelles photos Instagram sur Twitter ou de sauver automatiquement sur Dropbox les photos que vous venez de publier sur Facebook.

Des fonctions qui ne sont pas du tout prévues à l’origine par les développeurs de chacun de ces services, mais permises par leur API (pour Application Programming Interface). Pour rappel, l’API d’un service web permet à des programmes tiers ou des développeurs d’accéder à certaines fonctions ou des données (non personelles) en libre accès.

Exemples de recettes

Très simple à utiliser mais en anglais

Pour utiliser IFTTT il faut comprendre l’anglais car hélas il n’existe aucune version française. Cependant, les termes ne sont pas très compliqués. L’inscription au site est gratuite et donne accès à un large choix de recettes classées par thèmes (réseaux sociaux, photos, école, parents, voiture, etc.).

Les recettes sont classées par thèmes

Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez créer votre propre recette en sept étapes. Il faut choisir le canal de déclenchement (le site concerné par l’évènement déclencheur), par exemple Facebook, puis le déclencheur parmi une liste, par exemple la publication d’une nouvelle entrée dans le journal ou l’ajout d’une photo.

Eléments déclencheurs pour Facebook

Ensuite, il faut définir de façon similaire l’action à effectuer en choisissant le canal d’action et l’action proprement dite dans une liste. Par exemple, l’action peut consister à envoyer un mail sur Gmail. Les recettes créées sont par défaut personnelles mais peuvent être partagées avec les autres utilisateurs. Il est également possible de les modifier, de les arrêter, voire de les supprimer.

Recette personnelle

IFTTT sur les appareils mobiles

IFTTT propose également quatre applications gratuites pour iOS et Android : IF, Do Button, Do Note et Do Camera. IF permet de créer facilement des recettes comme sur le site Web. Do Button sert à créer une action qui sera activée en tapant sur le bouton tandis que Do Note est un bloc-note « connecté » qui sert par exemple à écrire un texte qui sera envoyé sur Twitter ou sur Evernote. Plus intéressant, Do Camera personnalise l’appareil photo du smartphone ou de la tablette avec des actions telles que l’envoi par Gmail ou dans un album Facebook.

Applications Do pour smartphones et tablettes

IFTTT et les objets connectés

L’étape suivante d’IFTTT est de pouvoir utiliser des objets connectés tels que des ampoules, voire des thermostats. On peut alors envisager des scénarios tels que « Si je rentre chez moi, alors allumer la lampe » ou « Si je me réveille, alors allumer la lumière ».

La prise connectée Belkin WeMo est compatible IFTTT

Le site contient même une section « Recipes for the Internet of Things » spécialement dédiée. Citons entre autres l’ampoule Philips Hue, le thermostat Nest, les bracelets Fitbit et Jawbone UP, les appareils Withings tel que le Pulse et la prise électrique Belkin WeMo. Cette liste est loin d’être exhaustive.

Source : 01net

Print Friendly, PDF & Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


wp-puzzle.com logo