Enfumage ??

Allez, juste pour le fun, et parce que j’ai l’impression (si si), qu’on nous prend pour des cons, une copie de l’article du site  » zéro déchet family » :

Aujourd’hui, dans la famille « il-faut-qu’on-passe-au-durable-mais-on-ne-le-fait-pas-pour-le-business-de-nos-élites », je voudrais la loi sur la vaisselle jetable. Et dans la famille ZD, le coup de geule.

Comme pour les sacs plastiques, on fait une belle annonce « La France interdit la vaisselle jetable en 2020 ! ». Ouah, ça claque ! Trop bien ! Les médias relaient : « Royal déclare la guerre au plastique ». Micro-trottoirs au JT, tout le monde se réjouit: « ah enfin ! Bravo ! Une vraie avancée ! ». On lâche un biscuit à manger aux écolos et l’opinion. La ministre fait sa comm’ et prend des points d’audience. Junker et les industriels encaissent, la planète ramasse, c’est le cirque de la croissance verte. Et ça marche.

Mais au fait, que dit la loi ? Vous l’avez lue ? Ben non normal, on a d’autres chats à fouetter et c’est d’ailleurs pour ça qu’on leur fait confiance… Alors je vous résume : « la vaisselle jetable devra être biosourcée au minimum à 50 % en 2020 » « et 60 % en 2025 ». Pour les sacs rappelez-vous c’était 30 % en janvier, puis 40 % en 2018, 50 % en 2020 et 60 % en 2028. Donc vous mettrez au compost 50 % de plastique jusqu’en 2020. Si j’avais le son, je vous ferais le petit set de batterie, comme au cirque quand bozo et pipo viennent de faire une blague. Une bioblague.
Je l’entends déjà mon voisin : « Mais non ils sont 100 % compostables ! ». Ok, pour faire simple, on va prendre de la surface agricole (que l’on pourrait dédier à de la culture maraichère, locale et bio par exemple tiens tant qu’on y est…) pour fabriquer du maïs à grand renfort d’engrais chimiques, de pesticides, d’eau et de pétrole. Le maïs comme chacun sait, est subventionné par la PAC, donc par nos impôts. Vous financerez donc l’industrie de la céréales qui n’en a pas besoin, ensuite vos paierez la dite vaisselle jetable en magasin, emballage compris, puis enfin, vous paierez son traitement en fin de vie. La vaisselle jetable ou la triple peine. Et pis, histoire de se marrer, on va l’appeler le bioplastique. Mais d’où il est bio?! Enfin 100% compostable d’accord, mais encore faudra-t-il qu’il soit composté car il finira, comme 65% de nos déchets, dans la poubelle à brûler ou enfouir.

Ca, c’est la version européenne de la fabrication, mais on va la produire à l’étranger comme dab… On peut donc facilement imaginer l’impact que va avoir notre consommation actuelle de 5 kg de vaisselle jetable/an/français. Pulpe de bambou ou de palme cultivée sur le sol pris à la forêt primaire indonésienne ou brésilienne, produite par des pauvres ouvriers issus des campagnes à 30 € le mois et transportée sur 12 000 km par cargo + pollution des sols et de l’eau comme dab… Hors France, le maïs sera OGM, je vous invite donc au passage à réfléchir avant de composter votre vaisselle jetable ou votre « green écosac en bioplastique ».

En fait on a élu Pinocchio. Dites donc, on vient pas de se faire la COP21? L’opinion est prête pour PASSER AU DURABLE et on le répète CA URGE ! Comme pour l’interdiction de la clope en lieu publique, les râleurs râleront puis s’arrêteront. Ensuite tout le monde sera ravi et on passera à autre chose. A San Francisco la bouteille PET est interdite et la boite à burger en polystyrène aussi, ils boivent et mangent toujours. Qu’on arrête de nous dire que c’est un manque de courage politique ou d’impuissance, c’est un choix réfléchi de l’élite politique et industrielle (pléonasme) qui organise son bon droit de continuer son business. Comme dab des millions sont en jeu et la dite loi a évidemment été pré-écrite par les lobbys. Vivement qu’on nous annonce le biosourcing du plastique de nos greenphones pour 2030 qu’on continue à rigoler !

Source : http://www.famillezerodechet.com/

Print Friendly

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


wp-puzzle.com logo